LE FILS DE SHAÏTANE

Editions Ndze
Le fils de Shaïtane
Michel CADENCE
Parution : juin 2004
Prix public conseillé : 22 €
342 pages
Format 15 x 21
ISBN : 2-911464-18-4

 

Thème : L'odyssée d'un enfant en Afrique. Une chronique rigoureuse des mutations qu’a vécues l’Afrique de l'Ouest ces trente dernières années, sècheresse, coups d'États, épurations ethniques, guerres civiles.
 

Cette nuit-là, sous le ciel étoilé du Sahel, Mamadou s'enfonce dans le désert, le visage arrosé de larmes. Dans ses bras, son nouveau-né. Pour lui, cet enfant porte la marque de Satan. Prémonition avérée : le nourrisson, enlevé par sa belle famille, mènera une vie de rencontres et de larmes. Il subira la grande sécheresse du Mali. Un coup d’état manqué en Gambie l’exile en Mauritanie d'où le chassera l'épuration ethnique. à Dakar, ville ouverte sur l’Occident, ses rêves, ses perversions, Kader découvre l’amour. Il abandonne la métropole aux odeurs si collantes pour la Casamance où il participe à la répression des indépendantistes.

 

Un extrait :

Novembre est le meilleur mois de l’année : au fil des jours, la moiteur étouffante de l’hivernage s’estompe, l’air devient plus sec, et si les journées restent chaudes, c’est une chaleur sans transpiration, facile à supporter. Mais surtout, il y a les nuits. Dès que le soleil disparaît dans l’axe de la piste des pionniers de l’aéropostale, les alizés qui les poussaient vers le Brésil s’installent sur le Plateau. Souffle puissant, régulier et frais. Alors, Dakar fait la fête ! Toute la ville descend dans les rues. Des dizaines de milliers de chemisettes en coton bariolé, de boubous brodés de fil d’argent ou d’or se promènent, se rencontrent, s’interpellent jusqu’au moment où, vers minuit, la fraîcheur se transforme en frisson, et le grand chahut s’apaise.